4 Bis Avenue Gustave Eiffel - 02400 CHATEAU-THIERRY • Tél. 03 23 71 02 80 Production et distribution de l’eau potable
• Études et travaux • Études et actions pour la protection des ressources en eau
• Contrôle et entretien des équipements de production et distribution d’eau et de défense incendie
• Aide aux usagers en cas de fuites en domaine privé • Relation, communication auprès des usagers
• Interventions en milieu scolaire et auprès du grand public sur le thème de l’eau potable
• Coopération décentralisée

Territoire

Accueil > Actualités :
Usine de production d’eau potable : production en 7 étapes

Usine de production d’eau potable : production en 7 étapes

Voilà presque 1 an que l’usine de production d’eau potable après prise d’eau en Marne est en fonctionnement.
Elle est située le long de la RD 15 sur la commune de Chézy sur Marne.
Cette usine traite les eaux issues de la Marne.

L’eau de la Marne est pompée en amont du barrage d’Azy sur Marne et rejoint l’usine de traitement en transitant dans une canalisation de diamètre 500 sur une
longueur de 1200 mètres.

Prise d’eau en Marne

Dans l’usine, les technologies performantes de décantation, filtration, ultrafiltration et désinfection garantissent la qualité de l’eau distribuée. Conformément à la règlementation en vigueur, la nouvelle installation est, par ailleurs, dotée d’une filière de traitement des boues par déshydratation.

Elle est en mesure de produire 400 m3/h d’eau potable et alimente aujourd’hui 27500 habitants soit environ 55% de la consommation totale du territoire.

Usine de production d’eau potable

L’ancienne usine située sur le même lieu et dont l’eau provient des captages d’eau souterraine continue d’alimenter les communes de la vallée de la Marne côté Azy sur Marne, Chézy sur Marne. Ces 2 usines sont reliées et peuvent se substituer en cas de nécessité ce qui permet de sécuriser la distribution d’eau potable en cas de problème momentané sur une des 2 usines.

L’eau distribuée sur le reste du territoire de l’USESA provient de 16 captages d’eau souterraine repartis sur plusieurs communes.

PROCESS DE L’USINE

1. Eaux brutes
Prélevées dans la Marne, les eaux brutes sont dirigées par pompage vers l’usine.
Cette ressource, de qualité variable, se caractérise par la présence de turbidité, de matières organiques, d’ammonium. Chacun de ces polluants nécessite un traitement spécifique.

Qualité de la Marne
- Minimum Moyenne Maximum
Turbidité NTU 0.5 30 500
COT mg/l - 2.5 8
NH4 mg/l - 0.1 0.43
Qualité sortie usine
Turbidité NTU <0.5
COT mg/l <2
NH4 mg/l <0.1

2. 1ère étape de décantation contre la turbidité
Le procédé ACTIFLO® développé par OTV est un décanteur à flocs lestés. Il se caractérise par l’ajout de micro-sable continuellement recyclé dans l’ouvrage. Ce matériau joue le rôle de lest, il permet d’augmenter considérablement la vitesse de décantation (10 fois supérieure à un décanteur classique) et donc de réduire les dimensions de l’ouvrage (60% plus compact qu’un décanteur classique). L’ACTIFLO® garantie un traitement constant même lorsque la qualité de l’eau brute varie rapidement.
Le micro-sable séparé de la pollution est recyclé, les boues sont quant à elles envoyées vers un épaississeur.

3. 2ème étape de décantation – étape d’affinage
Cette étape d’affinage de l’eau consiste à fixer sur du charbon actif en poudre les molécules indésirables présentes dans l’eau telles que les pesticides, les molécules de matières organiques provenant des végétaux … Elle apporte également une nette amélioration du goût de l’eau.
Ce procédé est appelé ACTIFLO Carb®.

4. Filtration sur sable
Cette étape consiste à faire passer l’eau à travers des cuves rectangulaires en béton sur lesquelles repose une couche de sable. Le sable retient les matières en suspension pouvant s’échapper des décanteurs en amont.

5. Ultrafiltration membranaire
L’eau sous pression est injectée dans les modules où elle passe au travers des membranes poreuses 8 000 fois plus petites qu’un cheveu. Toutes les particules supérieures à cette taille sont donc stoppées (pollens, parasites, bactéries, virus, molécules organiques …). L’eau ainsi filtrée est parfaitement clarifiée et désinfectée sans utilisation de produits chimiques.

6. Traitement de l’ammonium
Les injections de chlore et de bisulfite de sodium permettent d’éliminer l’ammonium (NH4) présent dans l’eau.

7. Distribution
Avant d’être distribuée, le pH de l’eau est élevé au pH d’équilibre, garantissant ainsi une eau ni agressive, ni entartrante pour le réseau de distribution.
Avant d’être acheminée jusqu’au château d’eau, l’eau est chlorée pour obtenir un niveau de désinfection empêchant tout développement bactérien.

Le traitement des boues
Les boues issues de la décantation et du lavage des filtres sont recueillies dans une bâche d’eaux sales avant de subir plusieurs traitements successifs visant à réduire leur volume.
Ces boues sont d’abord épaissies dans un ouvrage hersé, puis sont déshydratées en passant dans une centrifugeuse dans laquelle est ajoutée de la chaux. Leur volume est ainsi diminué de 30 %. Un dossier réglementaire pour l’épandage agricole des boues est en cours d’instruction.

6 avril 2017

USESA 4 Bis Avenue Gustave Eiffel - 02400 CHATEAU-THIERRY • Tél. 03 23 71 02 80Qui sommes-nous ?Actions & RéalisationsCentre de ressourcesTerritoireActualités© 2016 Union des Services d’Eau du Sud de l’Aisne - Tous droits réservés • Crédits et informations légales